Une retraite à la campagne - Nicolas Pavo
Nicolas Pavo

Moi et la vie de jetset, ça ne fait qu’un! J’adore Montréal et New-York pour y passer du bon temps aux meilleures tables et dans les meilleures clubs. Travaillant très fort dans le domaine de l’investissement, j’aime bien profiter de la vie en mangeant bien et en écoutant les derniers hits des meilleurs DJ de ces deux métropoles. Ce blogue, c’est lorsque je prends du temps chez moi, pour vous faire part de mes pensées et de mes expériences. Bonne lecture!

Une retraite à la campagne

Une retraite à la campagne - Nicolas Pavo

Nous avons décidé de déménager à la campagne il y a 3 ans. Nous avions beaucoup de soucis avec des voisins malhonnêtes. Ils nous ont roulés et nous ont fait perdre beaucoup d'argent dans un affaire sensé nous rendre le triple de notre investissement en 2 ans, et qui en fait, n'était qu'une arnaque pour nous soutirer de l'argent. Le mois suivant notre contrat, ils sont partis sans prévenir avec notre argent. Nous avons effectué des poursuites, mais il semblerait qu'ils nous ont donné des faux renseignements à leur propos. La police a tout de même réussi à les interpeller, mais ils ont nié les faits. Ils ont même dit, ne pas nous connaître et n'avoir jamais fait une quelconque affaire avec nous. Après des vains allers-retours au tribunal, et fatigué de perdre notre argent pour rien avec un avocat qui n'a même pas su protéger nos arrières, on s'est dit que c'était sûrement la meilleure chose que nous pouvions faire. Ma femme et moi, nous sommes à la retraite et cela ne nous ferait que du bien. Nous avons donc pris la décision de retrouver nos verts pâturages et nos belles fleurs à la campagne. Le déménagement s'est fait sans problème. Après le vide-grenier, il ne nous restait pas beaucoup d'affaires à transporter. Il n'y a rien de telle que respirer l'air frais le matin avec une bonne senteur de parfum de fleurs. Après qu'on ait tout déballé, on a pris un peu de repos avant de commencer à nous occuper des plantations. On a pris 2 jours pour choisir les semences et les engrais à utiliser. On a traité les terres puis on a cultivé des choux, des courges, des tomates et des carottes. On avait essayé de planter des haricots aussi, mais ce fut un échec total. Les plants ne portaient pas de graines. La première récolte n'a pas vraiment été satisfaisante. Nos voisins ont parlé d'une mauvaise irrigation de l'eau et qu'il fallait aussi changer le fumier alors nous sommes allé voir un peu de quoi il s'agissait. Nous avons organisé une petite fête des printemps entre voisins et on en a profité pour voir leur culture afin de comprendre ce qui n'allait pas chez nous. Évidemment, nous avons employé les mauvais engrais et nous n'avons pas songé au drainage non plus. Mais maintenant que nous avons tout ce qu'il faut et que nous savons comment faire, je suis plus que certain que la prochaine récolte sera bénéfique.